Devoir de vacances

Texte paru dans la revue Verso n°131 en décembre 2007

Les cartes postales se sont envolées, dispersées au gré d’un vent surprenant, certaines s’en sont même allées jusqu’à la mer et quelques-unes flottent sur les vagues écumeuses. Il court, ses pieds s’enfoncent dans le sable fin. Il se penche de temps à autre, ramasse l’une ou l’autre, en ôte le sable d’un geste rapide, presque brusque, en la frottant sur ses vêtements. Il arrive au bord des vagues, entre des deux pieds dans la mer et récupère les dernières qui flottent à la surface. Il les essuie à l’aide de son mouchoir. Il se demande comment faire, comment s’y retrouver maintenant. Déjà qu’il ne savait pas à qui les envoyer.


Commentaires (0)
Nouveau commentaire :


Facebook