Menu
Va courir !



Un mix par mois pour courir avec art

Va courir ! N°5




05_va_courir_!_n_5.mp3 05 Va courir ! N°5.mp3  (74.07 Mo)

On le commence cet entrainement? Avec un extrait du Paolo Rossi EP, ça aide d’avoir un parrain comme ça. Le mec qui a doublé Alain Giresse! Bon et derrière je remets Underwater de Mock & Toof, oui, oui, je sais il y était déjà la dernière fois mais c’était un remix! Là c’est l’original et il n’est pas moins beau! Je vois que tu acquiesces… j’en suis content car j’en ai une autre version… mais n’anticipons pas, restons ici et maintenant et d’ailleurs maintenant où es-tu?
Tu longes la gare, ce muret surmonté d’une grille fait comme un rail contre lequel te caler pendant quelques dizaines de mètres avant de retraverser l’avenue en tenant Roisin Murphy par la main. Ça n’est pas non plus sa première apparition sur ce projet mais c’est un si bon coach, ici sur un remix signé Solomun.
Bon, ce n°5 est un peu mixé à la truelle, je ne sais pas, j’étais peut-être fatigué plus de coutume; quoi qu’il en soit tu noteras que c’est du mix fait à la main. Les imperfections de l’artisanat…
Primative People de Mano Le Tough, revu par Tale of Us, cette voix évanescente pendant que la basse graillonne ça te pousse à allonger le pas sans effort jusqu’à ce que tu sentes cette goutte de sueur qui coule le long de ton sourcil droit. C’est bon signe, tu sais que tu y es.
Alors sans hésiter je place un autre morceau galactique mais tellement physique: The Most Certain Sure de !!! dans la version de Liv Spencer. Tu voles plus haut que Thomas Pesquet et c’est normal. Passons au niveau supérieur avec When I Come Back Round, un titre de Jamie Lidell remixé par Matthew Herbert à moins que ça ne soit l’inverse, en tous cas ça tape un peu mais suit aussitôt Be Strong, oui ce morceau des 2 Bears ici remixé par Simon Ratcliffe. On ne baisse pas la garde mais on retrouve un peu de légèreté.
Ça te permet d’être au mieux lorsqu’arrive Warp d’E-dancer, le vrai truc! Un jour il faudra que je te raconte comment l’enthousiasme du public du Batofar a failli le faire sombrer au fond de la Seine pendant que je jouais ce morceau… mais c’était au XXe siècle.
Allez, on se calme, on va laisser ce corps refroidir avec Rüdiger Oppermann’s Harp Attack, le morceau s’appelle Troubadix' Rache Part B (Troubadix in Africa), je n’en dis pas davantage, je te laisse apprécier.
À la prochaine!


C’est donc
Un mix de 45 à 50 minutes pour t’accompagner sur les ponts, le long des quais, quand tu traverses le boulevard. Télécharge avec un clic droit sur l’image, etc. Tôt me matin ou en fin de journée, va courir!
Rss
Last.fm