Bonjour à tous, amis lecteurs. Ici Mercredi, ici Le Mail du Mercredi, un courrier des lecteurs très inhabituel, puisqu'il ne se pratique que par voie électronique. À vous les frissons !


Bonjour Éléonore,

Es-tu toujours en dépplacement à travers la France pour rencontrer les lecteurs du Mail ? Si oui, cela m'ennui car je sait que tu n'as pas de smartphone mais un vieux Nokia tout pourri. Enfin, tu auras peut-être Internet chez tes beaux-parents ou chez les cousins qui t'héberge. Voilà le problème que je souhaitais t'exposer> je ne suis plus tout jeune (51 ans) et parfois je ressens des tensions musculaires au niveau du dos, en-dessous d el'omoplate en fait. J'ai consulté pas mal de kinés et de médecin mais rien ni fait, je ne suis toujours pas remis. Je me demandais si tu avais rencontré se genre de problème ou si tu avait, tout simplement, un soprt à me recommander. Voilà. Merci beaucoup, et bonne journée `å toi et à tous lses lecteurs,

Michel (Carhaix)


Bonjour Michel,

Merci pour ce message. Je suis tout particulièrement touchée par les premières lignes de ton mail car tu t'es souvenu que, tant que mon "vieux Nokia" fonctionnera, il est absolument hors de question que je le change pour un quelconque engin du diable comme un smartphone ou tout autre smart machin.
Je suis partie, en effet, quelques jours, à la découverte de notre beau pays. Et j'ai eu l'occasion de parler à beaucoup de nos concitoyens, et à leurs enfants. C'est ainsi que l'on m'a conseillé d'aller au cinéma voir le dernier Cluzet, En Solitaire. Je me suis exécutée, pensant vraiment faire une affaire, comme on dit. Seulement (et là, on peut entendre les premières notes du morceau de Catpower, The Greatest) quelle n'a pas été ma surprise quand la première heure et demie du film se fut écoulée. Je n'attendais que l'apparition de Mimi Mathy pour parfaire le tableau "papa voyage, ma belle-mère et moi on est devenues amies, je m'appelle Léa et j'ai 9 ans et demi"... C'est dommage, il faudrait que tu te tapes cette sombre daube pour comprendre ma douleur, Michel. C'est vraiment un film très réussi pour ce qui est de la pratique du bateau (je le rappelle, En Solitaire, c'est l'histoire d'un type qui part faire le Vendée Globe (que j'épelais "Vent des Globes" quand j'étais enfant...) tout seul, enfin, c'est ce qu'il croit... ah ah.. mystère... ouh la la, non, je n'y tiens plus, racontez-moi la fin ! Vite !). Ok, la fin c'est que, non seulement il a gagné la course, mais qu'en plus il a, dans le désordre: sauvé un jeune sans-papiers de la mort et de la prison, vu qu'ils y auraient croupi, lui et sa drépanocytose avancée, sauvé son histoire d'amour malgré 2 mois d'absence, tout en ayant la chance (mais ça je l'ai déjà dit plus haut) que sa fille s'entende bien avec sa nouvelle copine (Virginie Efira, dont le jeu n'est pas sans rappeler Maguy à ses heures de gloire).
Tout ça pour te dire, Michel, que le bateau ça a du bon, tu te muscles tout le dos, et tu cours tout le temps pour écoper et pour tirer sur des cordes, des tas de cordes, puis tu te glisses dans ta chambre pour répondre à tes mails et skyper ta famille, tu réponds au téléphone, tu gères l'Ipad, bref, tu es au four et au moulin toute la journée, et parfois même la nuit, eh oui. On dort peu en solitaire.

Bisous Michel,

Éléonore







Contributeurs
Eleonore Forêt
Loïc donc
Charber (de son vrai nom Charlotte Béranger), née en 1975 à Ploudalmézeau, est prof de yoga et de méditation à Ibiza. Charber habite une yourte, elle a débuté un commerce en ligne de vêtements en macramé de chanvre après avoir arrêté le speed et la coke ("trop de bad vibes"). Elle fume toujours pas mal de beuh et prend des shrooms mais "c'est naturel". Yes I!

Pierre Hexum a 19 ans. Il est professeur de gym à Sacramento. Il collabore avec Eléonore au blog L'Imprimante, dans la rubrique Le Mail du Mercredi, depuis les années 80.

Eléonore Forêt, bientôt 37 ans, toujours tête de linotte, ne tire aucune leçon des enseignements de la vie. Dessine, dort, nage, mange à Brest depuis mai 2013.